©
CONTACT HUMAIN-EXTRATERRESTRE : Regards croisés d’une juriste, d’une sociologue et d’un psychologue
suite Coin Lecture & Accueil
Nombre de pages : 9 Parution : novembre 2017
Les images présentes dans ces articles restent la propriété de leurs auteurs. Une image pourra être retirée sur simple demande d’un auteur jugeant son utilisation inappropriée.
À l’occasion d’une conférence qui se déroulait en septembre 2017 au palais des congrès de Dijon, il me fut confié la  responsabilité d’animer une table ronde réunissant un trio de spécialistes en la matière : la juriste Perrine Barthomeuf, la  sociologue Sylvie Joubert et le psychologue Nicolas Dumont. Tous trois s’exprimèrent sur ce qu'implique un « contact  humain-extraterrestre ", au regard de leurs disciplines respectives. Le lecteur constatera que, si leurs angles de vue diffèrent, leurs approches du "contact" s'avèrent de ce fait particulièrement complémentaires. D'une part, de telles expertises montrent que l'ufologie ne peut se passer de la pluridisciplinarité, c'est à dire de l'entraide  cognitive entre sociologie-droit-psychologie (notamment). D'autre part, l'intérêt que lui portent nos chercheurs, ceux-ci et  bien d'autres en tous lieux de la planète, confirme non seulement l'attrait de nos sociétés pour le thème de l'UFO-contact,  mais aussi le rôle non négligeable que joue l'ufologie dans l'évolution du savoir actuel. Cette évolution du savoir est nommée par certains "changement de paradigme", or, à bien écouter nos trois intervenants, le lecteur conviendra avec moi que c'est bien de cela dont il s'agit !  Il n’est pas exceptionnel pour un ovniologue de traiter un tel sujet, c'est même son pain  quotidien, mais la rencontre entre trois disciplines comme la sociologie, le droit et la psychologie offre des perspectives  enrichissantes, ainsi que vous allez le constater. Dans les synthèses ci-dessous, nous verrons comment ces spécialistes intègrent le sujet du "contact humain-extraterrestre"  dans leurs disciplines, mais également sous quelles conditions et méthodes. Leurs interventions mettent l'accent sur la  nécessité de penser une nouvelle exploration, où adaptation et créativité deviennent des incontournables. Il n’y a pas de  route déjà tracée, à peine un sillon que de rares chercheurs envisagent dans un regard prometteur. Le chemin reste  mystérieux et il nous faut défricher en avançant. Toutes les disciplines sont donc bienvenues pour cette tâche. Michel Ribardière
L’ovniologie, également appelée ufologie, étudie les manifestations d’objets volants  non identifiés. Cette jeune discipline, en quête de crédibilité, ne laisse pas indifférents  certains universitaires et chercheurs des sciences exactes, humaines et sociales. Si la  physique, les mathématiques, la biologie et de nombreuses autres disciplines scientifiques sont couramment sollicitées en vue d’analyser des manifestations, les dimensions  sociétales et psychologiques sont parmi les cadres de recherche les plus féconds. 
-  Préface -
 source - http://gif-anime.kazeo.com